Comment rester éloigné des tiques en camping ou en randonnée ?

La randonnée et le camping peuvent être très amusants, mais les gens doivent être conscients de la possibilité qu’une tique se retrouve sur leur peau. Ces petites bestioles sont plus qu’une gêne, car elles peuvent transmettre la maladie de Lyme à une personne. Quand nous vivons à la campagne, nous en avons partout dans notre jardin.

Evitez l’humidité

Les tiques se développent dans les zones ombragées et boisées. Elles s’attachent généralement à une personne au niveau le plus proche du sol, puis grimpent sur elle. Les tiques aiment aussi se terrer dans les tas de feuilles, car il y fait humide et sombre. Les tiques aiment se reposer sur l’herbe longue, car elles peuvent attacher leurs pattes arrière à l’herbe et tendre leurs pattes avant en attendant qu’une personne ou un animal s’en approche. Les campings doivent être situés dans des endroits secs et ensoleillés, car les tiques ne peuvent pas survivre longtemps dans ce type d’endroit. Les tiques peuvent se dessécher très rapidement. Les randonneurs doivent rester au milieu du sentier et s’éloigner de toute végétation excessive où les tiques sont le plus susceptibles de se développer.

Portez des vêtements longs

Aucun randonneur ou campeur ne doit s’asseoir directement sur le sol ou installer son campement dans une zone où il y a plusieurs tas de feuilles. Tout le monde doit porter des chemises à manches longues et des pantalons de couleur claire et enfiler des chaussettes longues sur les jambes du pantalon. Les chemises doivent également être rentrées afin que les tiques ne puissent pas pénétrer à l’intérieur des vêtements. Il existe même des vêtements qui ont été traités pour repousser les tiques. Les cheveux longs doivent être tirés en arrière ou tressés afin qu’ils ne frôlent pas une zone où vivent les tiques.

Utilisez un insectifuge

Une autre façon d’éviter les tiques est d’utiliser un insectifuge efficace contre les tiques. Ce répulsif s’applique directement sur la peau. Il peut également être appliqué sur les chaussures d’une personne et, comme les tiques se trouvent généralement au niveau du sol, cela peut empêcher les tiques de se fixer sur une personne. Le répulsif doit être réappliqué toutes les quelques heures et doit être lavé immédiatement lorsque la personne rentre à l’intérieur.

Effectuez des vérifications régulières

Les tiques sont très petites, il faut donc faire attention lorsqu’on vérifie qu’il n’y en a pas. En camping ou en randonnée, il est nécessaire de vérifier l’absence de tiques toutes les deux heures. Une tique doit mordre une personne pour transmettre une maladie, donc en vérifiant plus fréquemment, on peut éviter ces morsures. Il faut vérifier tout le corps, y compris sous les bras, à l’arrière des genoux, à l’intérieur du nombril, autour de la taille, entre les jambes et à l’intérieur et autour des oreilles. La douche est également un bon moyen de vérifier la présence de tiques et de les enlever rapidement.

Débarrassez-vous des tiques

Pour tuer les tiques qui peuvent se trouver sur les vêtements de randonnée ou de camping, il faut les mettre dans le sèche-linge à température élevée pendant 10 à 15 minutes. Les vêtements doivent être placés dans le sèche-linge dès le retour à la maison, au lieu d’être mis dans un panier à linge ou dans une machine à laver. L’eau ne tue pas les tiques et les vêtements qui traînent avec des tiques peuvent permettre à ces dernières de se fixer sur une personne avant que les vêtements n’atteignent le sèche-linge.

Si une tique s’est fixée sur une personne, il faut la retirer immédiatement. Une pince à épiler pointue sera nécessaire pour saisir le corps de la tique et la tirer directement vers le haut et l’éloigner de la peau. Une fois la tique retirée, la zone doit être nettoyée avec de l’alcool à friction et une pommade antibiotique peut être appliquée.

Avec une bonne préparation, tout le monde devrait pouvoir camper et randonner en toute sécurité sans avoir à craindre les tiques. Tant que les gens sont conscients de la présence de tiques et prennent les précautions nécessaires, ils devraient pouvoir profiter de leur temps dans les bois sans avoir à s’inquiéter de rentrer chez eux avec une ou deux morsures de tique.